Les fêtes arrivent, comment je fais pour ne pas craquer ?

Vous partez en vacances pour les fêtes, et vous ne savez pas comment tenir votre diète ? Prise de masse, sèche ou perte de poids, ou stabilisation, cet article est pour vous !

04.12.2015

Pic: http://watchfit.com/

Raclettes, fondues, chocolats, bûches, ou alcool, les fêtes arrivent et ça se sent. Les décorations de Noël se mettent en place, et les grandes surfaces sortent toutes les cochonneries du placard. Que vous soyez en sèche ou en prise de masse, il ne faut pas en profiter pour gâcher tout le travail fait à la salle !

On s'organise !

Et oui. La meilleure façon, pour ne pas se jeter sur tous les étalages des grandes surfaces, c'est l'organisation.

a. On pense à préparer ses repas à l'avance, comme ça, pas besoin d'acheter autre chose. Il ne faudrait pas gaspiller et jeter, sous prétexte d'une envie soudaine, qui risque de se répéter à chaque passage devant le magasin…

b. Et on s'organise dans la semaine. Il y a le réveillon, Noël, et sûrement quelques week-end entre amis. Cochez ces dates sur le calendrier. Ce seront vos cheat meal, vos repas récompense, ou vos moments de plaisirs. Le reste de la semaine, on fait attention. Vous n'aurez pas de montées de stress, pas de culpabilité, et vous pourrez tranquillement sortir rejoindre vos amis, ou votre famille.

c. Si jamais ce sont des soirées régulières, prenez l'option « je sors tous les jours, mais je surveille tous les jours, en choisissant les meilleurs aliments possibles ».

On choisit le meilleur que l'on puisse.

Bon, si le temps d'une semaine vous ne vous contentez pas du fameux riz – brocoli – poulet, ne vous inquiétez pas, ce n'est pas grave ! D'autant plus si vous êtes en famille. Les familles ne comprennent pas forcément ce mode de vie. Manger dans des Tupperware, surtout lors des fêtes, c'est créer un fossé social. Alors pourquoi tout simplement ne pas choisir le meilleur de ce qu'on vous propose ?

a. Par exemple, vous êtes face à une raclette, et ce n'est pas cheat meal. Une patate ou deux, de la charcuterie pas trop grasse (jambon blanc dégraissé, viande de grison, bacon dégraissé, Serrano…), et des petits cornichons. Faites une salade en accompagnement, ou une soupe maison, et le tour est joué.

b. Votre famille ne mange pas de légumes, mais mange trop gras ou trop sucré. Prenez de plus petites quantités, et proposez des accompagnements plus sains à base de légumes par exemple. Même une soupe maison avec quelques bons légumes feront du bien à tout le monde. Avec les chutes de température, cela ne peut que donner envie.

c. Vous pouvez aussi suivre le modèle IIFYM. Il vous suffira de peser ce que vous mangez, ou de faire à vue d’œil, et de compter vos macros. Si vous devez vous contenter de 160 gr de glucides, 150 gr de protéines et 50 gr de lipides, vous pouvez manger tout ce que vous voulez pourvu que vous les atteignez sans les dépasser. Il y a certes des aspects positifs et négatifs à ce régime alimentaire, mais dans des cas comme celui-ci, cela peut être intéressant. Ne pensez pas pour autant que vous pourrez vous jeter sur la fondue Savoyarde, en ayant mangé 150 grammes de pâtes le midi. Ou bien manger en en-cas un Donut et quelques papillotes, et manger normalement le soir. Cela demande tout de même de faire des bons choix dans les aliments.

d. Si vous avez peur de manquer de quelque chose, prenez le avec vous : Whey, BCAA, petits en-cas… Sans avoir des repas différents, ils vous permettront de rester sur la bonne voie, sans vous mettre à l'écart.

Ne culpabilisez pas, et n'éloignez pas vos proches sous prétexte de la diète.

Si vous vous mettez à l'écart, voilà ce qu'il va se passer : soit vous allez passer des vacances tendues, soit vous allez culpabilisez à chaque repas, en les voyant manger ou en sentant l'odeur des repas. Peut-être est-il possible de tenir quelques jours. Mais deux semaines, cela commence à faire long pour le moral. Du coup, vous allez vous jeter sur tout ce qui passe : bonbon, chocolat, gâteaux de Noël… Ce sera encore pire.

Tips : Qui n'a pas encore son calendrier de l'Avent ?

Avez-vous déjà regarder les ingrédients contenus dans les chocolats des calendriers de l'Avent ? Et bien c'est une catastrophe. Il y a bien plus de sucres que de chocolat ! Il en existe certains sur internet, un peu plus sain, ou avec du chocolat noir, mais tout le monde n'a pas vingt euros à dépenser dans du chocolat. Voilà donc une petite astuce qui pourrait vous permettre d'avoir un calendrier de l'Avent, malgré tout :

  • Acheter un calendrier qui vous plaît. Quels que soit les chocolats. Si possible avec des formes plutôt simples.
  • Procurez-vous un chocolat qui vous convient, sain, avec le moins de sucres et de mauvaises graisses possibles. (Exemple : le Vivani Chocolat Noir, 92 % de cacao, au sucre de coco).
  • Enlevez le plastique contenant les chocolats du calendriers, puis les chocolats du plastique.
  • Remplacez les mauvais chocolats, par les bons chocolat que vous aurez acheté (sûrement cassés, et des petits morceaux, mais c'est l'ouverture de la petites case chaque jour qui compte).
  • Replacez le plastique dans son emballage cartonné.

Et voilà, vous pourrez vous aussi, avec vos enfants, vos amis ou votre famille, vous faire plaisir sans culpabiliser !

Mylène Michelier

Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?