Se permettre le porn food en gardant la ligne, c'est possible !

Des tours de pancakes, du chocolat fondant à souhait, du fromage liquide et chaud… Les réseaux sociaux vous font rêver. Pourquoi ne pas les adapter de façon à les intégrer à votre diète ?

15.04.2016

En règle générale, lorsque notre diète commence à se serrer, on rêve de trois grandes catégories d'aliments : le sucre, le pain et le fromage. Par sucre, bien sûr on peut visualiser un gâteau, des bonbons, et tous les desserts plein de cochonneries.

Plutôt que de se priver jusqu'à la journée-récompense, pourquoi ne pas adapter ces recettes, de façon à ce qu'elles rentrent dans des macros convenables et qu'on puisse les manger proprement ? Comme ça pas de frustration pendant la semaine, et qui sait, peut être que vous n'aurez même pas envie de faire des écarts !

1. Le sucre

Le sucre est addictif, et si se sevrer est quasiment impossible, le limiter est difficile mais faisable. Et les réseaux sociaux comme instagram ne facilitent pas la tâche. Cependant, il est possible de remplacer certains ingrédients, afin de se régaler, et de rendre les repas plus attrayants.

→ Les crêpes, les pancakes, et les gaufres.

C'est facile, rapide et délicieux. Pour ce faire, on peut se contenter de whey et d'un peu d'eau ,d’œufs et d'avoine ; de whey, d’œufs et de son d'avoine… Ce sont des recettes très facilement trouvables sur internet. Selon vos objectifs, vous pouvez aussi récupérer une recette plus simple, et éviter d'y rajouter du beurre ou du sucre.

Vous pouvez aussi commander des pâtes à pancakes déjà préparées, il vous suffira de rajouter de l'eau.

→ Les toppings.

Sur vos desserts, vous pouvez ajouter du miel, de la confiture maison, ou des toppings zero calorie. En revanche, à éviter absolument, les « confitures allégées en sucres ». En réalité, si vous lisez les étiquettes, il y a quasiment autant de sucres dans une confiture industrielle simple que dans celle dite allégée. Par contre, il existe des confitures au fructose, à la place du sucre. Elles se trouvent partout en supermarché. Là par contre il n'y a pas de saccharose, mais du fructose, et en quantité moindre. Ces toppings sans calories existent aussi au rayon « salé », pour vos pâtes par exemple. Enfin, vous pouvez aussi aisément vous procurez de la stévia, ou du sucralose, pour avoir un goût sucré, sans les calories.

→ La farine de gâteaux.

La farine n'est pas forcément mauvaise pour la santé, si vous n'êtes pas intolérant. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser de la farine de lupin, de millet, de sarrazin, de riz, de coco… Ou de la whey ! Pour ajouter des protéines et limiter les glucides, remplacez la farine par la whey.

2. Le pain et autres féculents.

→ Le pain.

Le pain, c'est dangereux. Pas pour les nutriments, mais parce que ça pèse lourd, et qu'on dépasse très vite, trop vite les 100gr et tous les glucides qui vont avec. Vous pouvez donc vous fabriquer votre propre pain, à base de whey, ou d'une farine moins glucidique, ou bien rechercher du pain enrichi en protéines. Cela se trouve facilement en ligne. Les croissants et autres outils du petit déjeuner peuvent aussi se fabriquer maison très facilement, avec du chocolat noir, et une pâte pré-faite ou non.

→ Autres féculents.

Vous ne voulez pas manger de gluten, vous êtes intolérant, ou vous souhaitez de meilleurs macros ? Il existe, surtout dans les rayons bio, des pâtes uniquement à base de lentilles, de pois, de riz, de sarrazin. Ou bien vous pouvez vous procurer en ligne des pâtes enrichies en protéines. Si vous évitez les calories, n'hésitez pas à vous pencher sur le konjac.

3. Le fromage et les graisses.

→ Les fromages.

La question ici ne sera pas de dire si oui ou non le lait et les fromages sont mauvais pour la santé mais, pour ceux qui peuvent en manger, comment en manger même en phase « perte de poids », ou tout simplement en faisant attention. Dans vos rayons produits laitiers, il y a les fromages blanc 0 %, ou le lait écrémé. Et bien de la même manière il existe le fromage allégé en matière grasse. Ce qui rend une tranche de fromage pauvre en glucides, pauvre en lipide et très riche en protéines. Alors, à qui les pâtes au fromage fondant et le ventre plat avec ?

→ Les graisses.

Les graisses y en a des bonnes, et des moins bonnes pour la santé. Ni les saturés ni les insaturés ne sont à bannir de votre alimentation. Notre corps a besoin des deux pour fonctionner normalement. Mais le problème des graisses, c'est qu’elles sont très caloriques. Donc ça chiffre vite. Et en plus de ça, ça pèse assez lourd. Si vous comptez, une cuillère à soupe d'huile, ça fait entre 8 et 10 gr de lipides (1 gr d'huile = 1 gr de lipides). Donc déjà, entre 80 et 100 calories. Si vous comptez que vous avez environ 3 cuillères d'huile par jour sur les repas, vous avez déjà 30 gr de lipides. Ajoutez l'huile de cuisson, les graisses du lait, des légumes, de la viande etc. Vous avez déjà dépassé votre quota. Il n'y a que l'huile de coco qui ne sature pas à la cuisson, donc plutôt que de gaspiller des graisses insaturées pour de la cuisson, et qu'elles vont devenir saturées, pourquoi pas utiliser des sprays sans calories ? Vous pouvez trouver ça en ligne très facilement.

----------

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?