Ignorer et aller au contenu
Astuces et compléments alimentaires

Les antioxydants et votre alimentation

Vous savez que la production d’énergie cellulaire entraîne l’apparition de radicaux libres, des molécules qui endommagent nos cellules et nos organes. Cela veut dire que nous avons besoin des antioxydants pour bloquer leurs effets néfastes sur notre corps. L’âge ne fait d’ailleurs qu’augmenter ces besoins. Les antioxydants alimentaires proviennent principalement des végétaux Ils protègent les fleurs, les feuilles et les fruits des dommages créés par la forte lumière du soleil, des attaques de pathogènes comme les virus, les champignons et les bactéries. Au cœur des végétaux, les antioxydants découragent les insectes à mener leurs attaques. Certains d’entre eux présentent d’ailleurs un goût poivré et piquant qui dissuade les animaux d’en faire leur festin. Ajoutons aussi que les antioxydants issus de sources marines comme le krill, proviennent d’abord du plancton et des algues à la base de la chaîne alimentaire.

Les antioxydants protègent nos organismes et nos cellules des réactions d'oxydation cellulaires

Les antioxydants protègent nos organismes et nos cellules des réactions d’oxydation cellulaires 

Quand nous mangeons des aliments riches en antioxydants, nous profitons aussi de leurs effets protecteurs et bénéfiques (Neha K. et al., 2019). Nous savons que les antioxydants présentent des effets anti-âge en neutralisant les réactions d’oxydation néfastes généralement associées au durcissement des artères, à l’augmentation du taux de mauvais cholestérol, à l’apparition des cancers ainsi qu’à l’élévation de la pression artérielle avec l’âge et d’autres risques pour la santé.

En premier lieu, nous pouvons les obtenir en consommant des aliments riches en antioxydants. Un multivitamines vous aidera également à obtenir des antioxydants directement assimilables par l’organisme comme la vitamine C, E, vitamine A et d’autres encore comme le zinc par exemple.  

L'équilibre entre les antioxydants et les radicaux libres

L’équilibre entre les antioxydants et les radicaux libres

Les antioxydants sont des substances naturelles qui neutralisent les molécules chimiques nommées radicaux libres (Valko et al., 2007). Il s’agit d’un fragment moléculaire portant une charge électrique sous la forme d’un électron libre. Cette charge rend la molécule très instable. Celle-ci va donc naturellement chercher à retrouver sa stabilité en perdant sa charge. Elle transmettra son électron libre en cas de collisions avec d’autres structures cellulaires et moléculaires. Ce processus chimique d’oxydation génère alors un autre radical libre instable depuis la molécule qui absorbe cet électron.

Un peu à la manière d’un jeu d’échanges, ce radical libre nouvellement formé transmettra aussi sa charge. L’oxydation générée va déclencher une réaction en chaîne dans laquelle les électrons passeront d’une molécule à l’autre, avec des conséquences graves pour la structure cellulaire. Au quotidien, nos protéines, nos graisses, nos membranes cellulaires et notre génome (ADN) subissent constamment les attaques des radicaux libres. Chacune de nos cellules subit entre 8 à 12 000 oxydations radicalaires par jour. In fine, lorsque notre matériel génétique est endommagé, des mutations peuvent être créées. Les chercheurs pensent que les radicaux libres sont largement responsables des risques de déclenchement du cancer.

Une alimentation pauvre en antioxydants peut-elle être néfaste à notre santé ?

Une alimentation pauvre en antioxydants peut-elle être néfaste à notre santé ?

L’alimentation quotidienne des français n’est pas toujours exemplaire, surtout lorsqu’il s’agit des fruits et des légumes frais, source naturelle d’antioxydants. Cependant, une carence chronique ou sur de longues périodes peut-elle être néfaste à notre santé, et si oui, de quelle manière ?  

La recherche scientifique a démontré qu’une alimentation pauvre en antioxydants augmentait les risques de : 

  • Durcissement des artères 
  • Maladies cardiovasculaires (Zhang et al., 2014)
  • Augmentation de la tension artérielle
  • Augmentation du risque de cataracte, de baisse de la vision par dégénérescence maculaire

(Ahmad A, Ahsan H. 2020)

  • Maladies inflammatoires chroniques (Khansari N, Shakiba Y, Mahmoudi M. 2009)
  • Maladies d’Alzheimer et de Parkinson (Tuppo EE, Forman LJ. 2001)
  • Vieillissement prématuré de la peau (Tyrell RM. 1995)
  • D’autres problèmes de santé encore…

Comme vous l’avez compris, une alimentation saine est une garantie première pour la santé et la longévité. Disons qu’il s’agit d’un constat de bon sens plus souvent suivi par les sportifs que nous sommes que par les sédentaires. Cela prouve aussi qu’un simple multivitamines est une garantie supplémentaire pour assurer les besoins nutritionnels de base en micronutriments. Au cours du prochain article, nous reviendrons d’ailleurs de manière plus approfondie sur la question des antioxydants et des radicaux libres. Le suspens reste entier !