11 bonnes raisons de se mettre au sport dès la rentrée, et de s'y tenir.

Quelque soit la raison qui vous pousse à commencer, quelque soit votre point de départ, d'où vous venez, le sport est excellent pour chacun de nous.

04.01.2016

Si vous hésitez encore à mettre des baskets, voilà quelques raisons de vous jeter à l'eau.

1 . Première raison, et bien connue de tous… L'été arrive. La plage, les bikinis, et les tenues dénudées seront bientôt là. Le temps pour vous de vous mettre en forme et d'avoir ENFIN la shape de vos rêves. Mais cette année on abandonne pas à Pacques, à l'Epiphanie ou à la première soirée qui se profile. Non cette année on s'y tient, et on lâche rien!

2. On en a marre de baver devant des corps parfaits sur Instagram et autres réseaux sociaux. Crier après leur génétique, chercher où peut se cacher la chirurgie esthétique, et partir en quête des failles de Photoshop c'est fini. Maintenant c'est l'objectif à atteindre, et qui sait, c'est peut être vous qu'on jalousera cette année.

3. Il n'y a plus d'excuses : on trouve le temps même si l'on a des enfants, qu'on travaille toute la journée ou qu'on est fatiguée. La citation est parfaite : « La plus mauvaise séance c'est celle que l'on ne fait pas. » Un petite heure, c'est même pas 5 % de votre journée.

4. Parce que c'est le meilleur défouloir qui soit. Votre patron vous énerve ? Vos enfants vous fatiguent ? Vos collègues sont insupportable ? Alors quoi de mieux pour se changer les idées ou défouler tout ce ras-le-bol à la salle de sport ? On enfile les baskets, on réfléchit pas, et on court, on pousse, on se vide, on s'épuise, et on rentre détendu.

5. C'est le meilleur remède contre les petits virus qui traînent en ce moment. Un début de migraine, les sinus pris ? Rien de mieux que le bon air (un peu trop) frais. Et en se couvrant bien sûr. Un bon footing ça débouche les voies respiratoires, et ça soulage des petits maux.

6. Il amène une alimentation saine. Et oui, qui dit sport, dit nouveau mode de vie, et donc nouvelle alimentation. Vous apprendrez petit à petit à choisir les meilleurs aliments pour votre corps, sans avoir à faire d'effort. Cela devient une hygiène de vie.

7. Les gens ont un nouveau regard sur vous. Avant vous étiez la copine avec qui on sortait en boîte le week-end, avec qui on allait boire des coups, vous étiez celle qu'on tapait presque sur l'épaule. Maintenant vous êtes celle qu'on s'arrête pour regarder, on vous adresse des sourires, on vous invite. Pas seulement parce que vous avez un joli corps, mais parce que vous êtes à l'aise, vous avez appris à apprécier votre corps. Et ça, ça se ressent.

8. Vous vous sentez belle, et bien dans votre peau. A vous regarder dans le miroir, à scruter vos progrès même infimes, vous avez appris à vous aimer. Vous êtes celle qui squat. Vous êtes celui qui a des gros bras, dignes de Popeye. Vous avez fini par rejoindre la fameuse #fitfamily (ou #fitfam), vous avez rejoint une team sur les réseaux, vous pouvez vous identifier à celle que vous rêviez tant d'être. Vous êtes en passe d'atteindre vos objectifs.

9. Vous vous découvrez des facultés inattendues. Qui penserait que vous, qui faisiez des dispenses pour ne pas aller en cours de sport, vous pourriez courir 10 km ? Vous ne vous en doutiez pas vous même. « Je suis pas sportive », « j'aime pas le sport », « c'est pas fait pour moi ». Combien de fois avez-vous dit cette phrase à vos amis, parents ou enseignants ? On peut quasiment tous se reconnaître là-dedans. Et pourtant voilà quelques années après, ben vous y avez pris goût, vous avez appris à dépasser ces appréhension, à surmonter les difficultés, et vous avez réussi à faire des prouesses sportives qui vous rendent fiers. Et vous savez quoi ? Vous avez raison. Le début c'est toujours le plus difficile. Une fois que la machine est lancée, et que vous avez pris goût à la chose, que vous avez installé une routine, cela vient tout seul.

10. Fini la culpabilité des repas. Avant vous commenciez votre régime de l'été en mars pour juin. Au programme salades, et smoothies. Et rien d'autre parce que vous êtes « au régime ». Drastique et malsain en réalité. Plus vous commencez tôt, meilleurs seront les résultats, et moins difficile ce sera. Il vaut mieux faire attention régulièrement, manger à sa faim mais sainement, que se priver durant deux mois à rêver de sucreries. Ce n'est de toute manière pas viable sur le long terme. Alors si vous surveillez ce que vous mangez toute la semaine, et que vous êtes invité de temps à autres chez des amis. Pas besoin de se torturer physiquement et psychologiquement. Ce sera votre « cheat meal », pour certains, « repas récompense » pour d'autres, ou alors juste un moment de détente parce que vous ne voulez pas vous prendre la tête. Ce n'est ni de la triche, ni une récompense. Surtout pas une récompense. Parce que la « malbouffe » ne devrait pas être considéré comme la récompense et l'alimentation saine comme les sacrifices. En fait, c'est simplement un moment de relâche avec des amis. Durant lequel vous ne vous poserez aucune question. Pas de pensée pour le régime, la ligne, la diète, la sèche ou quelque soit le mot que vous employez. Pas de culpabilité.

11. Vous vous lancez de nouveaux challenges et objectifs. Vos premiers objectifs étaient atteignable par rapport à ce que vous étiez. Mais maintenant vous êtes quelqu'un d'autre, quelqu'un de nouveau. Alors pourquoi pas viser encore plus haut, et encore plus difficile?

Mylène Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?