S'entretenir au quotidien

On passe notre vie dans le même corps, il donc mieux en prendre soin… Et cet entretien du corps se passe aux quotidiens, chaque jour, autant dans l'assiette, qu'à la salle, que chez soi…
20.06.2016

1/ Limitez le taux de graisses corporel

Le taux de bodyfat joue beaucoup sur le physique. Certains préfèrent avoir plus de gras, surtout les femmes (poitrines, plus de galbe…) d'autres préfèrent être plus secs/sèches (abdos). Mais en dehors de ça le taux de gras va avoir un impact direct sur l'apparence de votre masse musculaire. Explications : pour les femmes et le fessier par exemple : pour que le fessier paraisse bien musclé, ferme et assez gros, perdre les graisses qui se trouvent dans le creux de la taille juste au dessus va permettre d'avoir une meilleure cambrure, et associer à une fonte de la graisse en dessous, ça va bien faire ressortir les fesses. Mais si la masse musculaire est trop faible il aura l'air un peu plus petit qu'avant… Donc au travail, à la salle !

En dehors du physique, le bodyfat peut être dangereux pour la santé, selon la quantité. Comme d'habitude, rien n'est mauvais tant que c'est bien réparti, et que c'est en quantité raisonnable. Un excès de graisse favoriserait donc l'inflammation de l'organisme, l'altération des vaisseaux… Et des problèmes avec le foie. Les graisses vont interférer avec la fonction de ce dernier, et la sensibilité à l'insuline. Donc le pancréas est obligé d'en augmenter la production. Un niveau trop élevé d'insuline touche d'autres hormones. La résistance à l'insuline empêche la régulation des ressources énergétiques comme le glucose et les acides gras, ainsi qu'un risque de perturbation dans la régularisation du sucre dans le sang. Le diabète, les maladies coronariennes et vasculaires sont des maladies que chez les personnes en bonne santé. On estime qu'il y a à peu près 2,75 fois plus de  personnes qui meurent de ces maladies chez les personnes en surpoids.

 

2/ Travaillez votre coeur

Travailler musculairement uniquement peut aider certaines personnes à perdre de l'embonpoint, à condition d'avoir une alimentation très stricte, et selon le bilan de santé de départ. Néanmoins il n'y a pas de secret, le cardio est bien plus intéressant dans ce cadre là. Il y a bien entendu diverses manières d'effectuer son cardio : en HIIT, en circuit training, en plyométrie, en sortie running, vélo, natation, ou autre sport faisant intervenir le cardio.  Selon les objectifs, le point de départ et les centres d'intérêt de chacun, il ne reste plus qu'à choisir !

Le coeur est un muscle et il doit être travaillé. Il travaille tous les jours, toute la journée. Il bat plus de 100 000 fois par jour ! La sédentarité est la pire ennemie d'une bonne forme cardiaque. Ceux qui manquent d'activités physiques risquent de déclencher des problèmes de coeur. D'autant plus si vous pratiquez la musculation, avec des charges très lourdes, vous avez besoin de surveiller votre coeur et d'en prendre soin. Abaissez son rythme de battements de coeur via le cardio augmenterait de 20 % l'espérance de vie. Si ce n'est pas une bonne raison de s'y mettre ?...

 

3/ Renforcez-vous !

Le renforcement musculaire et la musculation ne sont pas là au départ dans un but physique. C'est à la base un moyen de se rééduquer, de se réparer. Alors bien sûr, les petits abdos, les muscles saillants, un corps tonique, un ventre plat, de belles fesses, les avants bras de Popeye dans les biceps… ça donne envie, et si on peut y accéder, raison de plus pour s'y mettre !

Mais c'est aussi et surtout bon pour le corps. A condition de savoir faire les mouvements et de ne pas soulever n'importe comment sous prétexte que c'est lourd. Muscler le dos par exemple permet une meilleure protection de la colonne, va la stabiliser. Le gainage va aider à travailler la posture, et peut prévenir des maux de dos. Chaque muscle nécessite d'être travaillé pour protéger un maximum nos os, nos articulations. De la même façon que la musculation peut améliorer des problèmes de déséquilibre qui pourraient amener eux-mêmes à d'autres problèmes chirurgicaux. A charges lourdes, à poids de corps et séries courtes, en séries longues, cela dépend essentiellement des objectifs à la maison. Le tout est de le faire. Si vous n'osez pas aller à la salle, que vous avez la flemme le soir en rentrant du travail, vous tapez sur youtube et vous trouverez moulte exercices sans matériel. Ou bien vous pouvez vous fournir une barre, des haltères et quelques poids, et le tour est joué.

 

4/ Prenez soin de votre corps

Ce paragraphe peut sembler superficiel, et pourtant … Prendre soin de son corps c'est dans la cuisine, à la salle, mais aussi chez soi. Protégez vous, protégez vos articulations (il y a un article récent sur ce sujet), massez-vous, dormez.

Après les séances, il se peut que vous sentiez vous jambes très fatiguées, ou bien que vous ayez des courbatures. En ce cas n'hésitez pas à vous masser avec de l'arnica ou autre pommade. Il en existe pour les articulations, ou pour favoriser la réparation musculaire. Et ce d'autant plus si vous avez un travail qui vous demande une activité physique. Si vous sentez que vous avez mal, ou que vous avez les muscles fatigués, prenez un jour de repos ou bien travaillez autre chose, ou allez vous promener ! Votre corps a besoin de récupérer. Cela fait partie du processus. Et cela évitera des blessures. Déchirures comme fautes d'inattention. Le sommeil est tout aussi important. Parce que quand vous êtes fatigué : vous avez faim, vous avez sommeil, vous n’avez pas envie, vous êtes grognon, vous êtes inattentif, vous avez envie d'abandonner et de craquer sur tout ce qu'il passe, et vous faites augmenter votre stress ! Et le stress… ça fait grossir, et c'est pas très bon pour le coeur. Donc dormir c'est vraiment très important. A la rigueur faites une petite sieste quand vous avez le temps ? Entre 30 minutes et une heure, c'est suffisant.

----------

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?