Gardez la motivation cet été : utilisez l'aspect ludique

Flemme ? Fatigue ? Chaleur ? Manque d'envie ? Trop d'excuses ! BioTechUSA vous propose une nouvelle approche du sport pour cet été !
20.07.2016

En règle générale, les gens vont à la salle quelques mois (voire quelques semaines) avant la saison du maillot de bain, mais une fois que l'été est là, c'est fini ! Ce sont les vacances, les apéros, les séjours en vacances, la famille, les sorties, se coucher tard, se lever tard, les maux de crâne après les soirées (trop) arrosées, la chaleur… Bref, des tonnes et des tonnes d'excuses. Le problème, c'est qu'après il faut recommencer les bonnes résolutions de la nouvelle année scolaire. Et à chaque fois vous repartez du même point. Dommage, non ?

1. Vous partez en famille ou entre amis ?

Si vous partez en famille, proposez-leur de participer à vos activités ! Le faire à plusieurs c'est toujours plus motivant. Vous vous motivez entre vous, et c'est parti pour une séance cardio matinale. Ou un entraînement renforcement musculaire si vous préférez ! Vous trouverez sur Youtube ou instagram des tonnes des vidéos qui vous proposent des exemples d'exercices.

Ensuite, proposez-leur des visites ! Mais sans la voiture, bien sûr. Le tout c'est de rester en activité. Moins on en fait, moins on a envie d'en faire. Vous pouvez même louer des vélos si vous n'en avez pas avec vous. En montagne, en bord de côte, à la campagne ou dans  des nouvelles villes. Préparez un petit pique nique et des litres d'eau dans un sac à dos, et partez pour la journée! En théorie, dans les offices de tourisme vous devriez trouver des circuits à faire en randonnée, en balade, à vélo.

Et si par hasard vous avez un membre de votre famille ou un(e) ami(e) qui est complexé(e) par son poids, ou qui fait attention d'habitude, motivez-vous à deux à table. C'est toujours, toujours, toujours plus simple de faire attention quand on n’est pas la bête noire à table. A deux, c'est mieux. Et plus, c'est encore mieux ! Qui sait, vous pourriez même créer de nouveaux adeptes !

Dites-vous aussi que chaque chose que vous faites, chaque jour, est un choix. A aucun moment vous n'êtes contraint de rester à vous prélasser, à vous trouver des excuses, ou à manger n'importe quoi. C'est vous qui décidez de vous laisser aller. Alors, à vous de choisir ce que vous voulez. Ne vous faites pas avoir par la facilité. Ce sera une reprise très difficile par la suite.

2. Il n'y a pas d'âge pour s'amuser !

Voici quelques petits exemples d'exercices que vous pourriez faire :

→ Prenez quelqu'un sur votre dos, et marchez le plus vite possible, faites des fentes, des squats.. Faites même la course avec d'autres équipes ?

→ Imaginez un circuit, et le premier qui a fini a gagné, celui qui perd fait le goûter post-training !

→ Dans le sable, tentez de sprinter normalement, à l'envers (en arrière), sur le côté… Attention : fous rires garantis !

→ Avec un niveau d'eau d'abord aux chevilles, puis à mi-mollets, puis aux genoux, puis mi-cuisses, puis aux hanches, et jusqu'à la tête, courez sur une distance que vous aurez désigné au préalable.

Avec un peu d'imagination, on peut s'amuser, profiter des nos proches, tout en s'entraînant !

3. Gardez vos objectifs en tête.

Il est vrai que le repos est bénéfique pour les muscles. Et puis pour tout le corps. Alors, peut être que vous profiterez de ces vacances pour relâcher la pression liée au travail entre autres, et que vous n'aurez pas envie de vous prendre le chou pour savoir où, quand et comment vous entrainer. Que vous préférez juste fermer les yeux, ne pas avoir d'horaire, et vous abandonner pour être comme « mr tout le monde ». Ces petites astuces de ce mois-ci vous permettent justement de mélanger le sport, vos objectifs, et le repos.

Pensez à une chose. C’est vous qui êtes en vacances, pas votre corps. Votre corps lui, qui a travaillé toute l'année, va changer selon comment vous le traiterez. Fonte musculaire, perte importante de poids, prise de graisse, et tout le psychologique qui suit. Quand vous allez rentrer de vos vacances, vous aurez perdu de votre niveau. Alors est-ce que vous aurez l'envie de recommencer ? Est-ce que vous ne voulez pas limiter les dégats maintenant, pour lorsque vous recommencerez, ne faire que progresser ? Est-ce que vous aurez envie de perdre toute la graisse (par exemple) que vous avez déjà perdu avant les vacances ? Ce n'est pas sans conséquence vis-à-vis de votre corps et de vos objectifs !

----------

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?