Les astuces pour être en bombe sur la plage cet été

Comment peaufiner tout le travail accompli à l'année, au moment de la révélation ? Objectif physique ou psychologique, il est temps de s'exhiber à la plage ! Voici quelques conseils pour les détails...
03.08.2016

1- Avoir son corps prêt pour un bronzage au top !

a. Par l'alimentation

Quels aliments privilégier pour favoriser le bronzage et mettre toutes les chances de son côté ?

Il y a quatre facteurs qui déclenchent le bronzage : une réaction inflammatoire, les vitamines A et D, le bêtacarotène, les rayons ultra-violets et une hormone appelée MSH. Quand la pigmentation est stimulée, les cellules contenant de la mélanine forment des petites coiffes qui vont se fixer autour des cellules cutanées pour protéger l'ADN.

Le carotène augmente la production de mélanine, de 30 % environ. C'est un des responsables du bronzage, filtrant entre autres les rayons UV. C'est un pigment qui définit notre couleur de peau, en fait. Parmi les caroténoïdes on retrouve les abricots secs, les carottes, la tomate, le potiron, les brocolis (encore et toujours lui, et oui !), les épinards, les abricots, le pamplemousse, la patate douce, le melon, et le poivron rouge.

La vitamine A apporte une grande aide dans le renouvellement des cellules de la peau. Et elle sert de booster à la production de mélanine. Les œufs, le poisson, le beurre et certains fromages sont des exemples. En somme, des aliments laitiers mais surtout protéinés ! Les fruits exotiques, et les produits riches en bêtacarotène sont riches en vitamine A aussi.

Enfin le sélénium est un oligo-élément incontournable ! Il prépare la peau au soleil, aide au bronzage, et protège des rayons nocifs. L'allié au top. Jetez vous sur les fruits de mer pour profiter de tous les bons nutriments qu'ils contiennent.

Si vous avez besoin de plus, vous pouvez trouver tout cela en complémentation.

b. Par l'hydratation

Dans le cadre de l'hydratation, vous pouvez utiliser des crèmes : des crèmes faites pour la préparation au bronzage, pour l'après-soleil, ou tout simplement une simple crème hydratante, selon le type de peau. Même si vous préférez le monoï, n'oubliez pas la crème solaire, au moins à 20 - 30 %. Certains monoï proposent d'ailleurs une protection UV.

Ensuite, la vitamine E est un antioxydant vraiment puissant. En plus de soutenir la peau contre les UV, elle évite son dessèchement, et lutte contre un vieillissement prématuré (beaucoup de rides ont pour origine un manque d'attention vis-à-vis du soleil, par exemple). L'huile d'olive, les graines de sésame, les amandes ou les noisettes constituent d'excellentes sources de vitamine E.

Enfin, et le plus important, l'eau ! Pour une jolie peau, et un bronzage impeccable, il faut boire ! D'autant plus qu'il fait chaud et que vous transpirez sans avoir à bouger. La peau (entre autre) se déshydrate. Entre mauvais bronzage, peau crocodile, coup de soleil, et mauvaise santé, il faut reconnaître que ne pas boire assez est une bien mauvaise idée. Si vous n'aimez pas l'eau, aromatisez-là ! Infusion glacée, thé, ou édulcorants, plate ou gazeuse, il n'y a pas le temps de s'ennuyer.

2- Eviter la rétention d'eau et la cellulite pour le bikini !

On entend beaucoup parler de cellulite, de peau d'orange, de rétention d'eau. A la télé, dans les magazines, dans toutes les publicités… Difficile de passer à côté, et pour cause. 9 femmes sur 10 en moyenne sont concernées par cela ! Alors non ce n'est pas une maladie, et en effet chacune n'est pas touchée de la même manière : la quantité, l'apparence et la localisation peuvent différer.

Dans notre organisme nous avons une infinité de cellules. Ces cellules sont alimentées par des vaisseaux sanguins immenses. Et dans ces vaisseaux se trouve notre sang. Ce dernier contient environ 60 % d'eau. Sa mission ? Nourrir les cellules en oxygène, rejeter le dioxygène, les déchets et les toxines dans le sang pour les transférer là où ils doivent aller. L'eau traverse la paroi des vaisseaux lors de ces échanges. Si il y a plus d'eau libérée dans les tissus que ce qui est rejeté dans le sang, il y a rétention d'eau.

Ce phénomène peut être dû à des raisons multiples. La plus connue : le sel. Et oui, cause première aussi des AVC chez les femmes, ça demande réflexion ! Le corps humain demande entre 4 et 6g de sel par jour. Les Français en moyenne en consomment 12gr par jour. Ensuite, cela peut être hormonal. De votre part naturellement (par exemple la ménopause), ou par un traitement contraceptif (pilule), anti-inflammatoire (cortisone), neuroleptique (dépression). Les dosages doivent être régulièrement mis à jour, aucune prise de médicament, et qui plus est d'hormones, n'est anodine. Enfin certaines personnes peuvent avoir du mal avec la chaleur. C'est bien sûr une liste non exhaustive. Mais l'alimentation définit majoritairement votre taux de rétention d'eau.

La rétention d'eau se manifeste de différentes manières. Vous pouvez avoir ces sortes de trous dans la peau, faire de la peau d'orange, ressentir des gonflements (se sentir toute gonflée comme un bonhomme michelin sans forcement le voir en vous regardant dans un miroir).

Contre cela, pas de secret, alimentation et sport ! Superficiel, question d'esthétique, de bien être ou d'hygiène, il faut s'entretenir. D'abord, attention au sel. Les plats préparés, les biscuits (même BIO ! Bio ne veut pas dire sain !) en sont pleins. De la même manière, pensez que lorsque vous cuisinez, vous salez l'eau de cuisson, vous salez votre viande, vos féculents et vos légumes, vous salez vos sauces… Et il se peut que vos compléments alimentaires contiennent aussi du sel. Ensuite,  une deuxième solution très connue : le palper rouler. Alors, est-ce que ça marche ou pas …? Telle est la question. Aujourd'hui il existe un petit tube qui se vend sur internet et qui fait un peu pareil, comme une ventouse. Le but est d'activer la circulation sanguine. Et en pétrissant la peau et donc les tissus sous cutanés, vous les désengorgez. Certains disent que ça marche, d'autres pas.  Mangez assez de protéines. Si vous n'en mangez pas assez, le sang n'en a pas assez non plus, et comme l'eau est attirée par cela, elle va quitter le sang pour les tissus. Donc rétention d'eau. Pour dormir, surélever vos jambes. Prenez des douches d'eau fraîche voir froide. Et enfin, activez vous ! Etirez-vous régulièrement, pourquoi pas  quelques minutes tous les matins ? Faites du cardio. Augmenter les battements cardiaques permet une meilleure circulation de l'oxygène et des liquides lymphatiques. Vous pouvez pratiquer ces activités de façon aquatique : aquagym, aquabike… Ou bien vous même dans la piscine ou à la mer, marchez, courez (plus d'astuces dans l'article suivant !). Le fait d'effectuer les mouvements dans l'eau ajoute un contre courant qui en plus de jouer le rôle de « résistance », va masser le muscle.

Si vous avez de trop gros problèmes de cellulite et/ou de gonflements, parlez-en avec votre médecin.

3- Avoir des muscles visibles et gonflés.

Ajoutez le bronzage, une diète irréprochable (ou presque) à l'année, un entraînement intensif régulier, peu voire pas de cellulite, un maillot de bain et une plage splendide… Et vous sentez la satisfaction vis-à-vis de vous-même, de vos efforts, de vos sacrifices, et de vos courbatures.

Et si avant de vous exhiber sur la plage, vous en rajoutiez un peu ? Prenez un élastique, ou faites-le à vide, et effectuez des exercices en répétitions très longues. Travaillez la congestion rapide mais efficace. Soyez fier de ce que vous accomplissez, de votre patience, et de votre persévérance !

----------

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?