L’intolérance au gluten

Vous vous demandez pourquoi vous vous sentez bouffi et gonflé après les repas? Êtes-vous au courant de l'intolérance au gluten et de tous ses symptômes?
09.09.2016

Dans le cas d'une intolérance au gluten ou la maladie cœliaque, le corps a une réaction anormale au gluten. Le problème est dû à la gliadine, un composant de la protéine de gluten, qui se trouve dans le blé, l'orge, le seigle et souvent dans l'avoine. L’intolérance se manifeste souvent déjà pendant la petite enfance par des symptômes tels que la diarrhée chronique, la perte de poids, la fatigue et les ballonnements.

Quand une personne souffrant de cette intolérance mange de la nourriture qui contient du gluten, il a une inflammation d'intestin grêle. Par conséquent, les nutriments ne peuvent pas être absorbés de manière adéquate et ils progressent plus loin dans le système digestif. Cela signifie que trop de liquide et de nourriture semi-digérée atteignent le côlon, où il n'y a pratiquement aucune absorption qui a lieu, par conséquent, les selles restent liquides et le corps manque de nutriments – qui ne sont pas absorbés pendant la digestion. Malheureusement, il n'y a pas de remède pour la sensibilité et l'intolérance au gluten. Le seul moyen de traitement est de ne pas consommez d’aliments qui contiennent du gluten.

Le résultat d'un régime strict sans gluten - les inflammations gastro-intestinales s’arrêtent et les carences en éléments nutritifs disparaissent. Les personnes souffrant d'une intolérance au gluten doivent savoir exactement quels aliments contiennent du gluten.

Blé, seigle, son, farine enrichie, boulgour, orge et gâteaux, nouilles, biscuits et autres plats préparés qui contiennent ces céréales doivent être évités. Vous ne devriez pas boire de la bière ou d'autres boissons alcoolisées à base de céréales. Malheureusement, l'avoine doit être hors de votre régime alimentaire aussi. Vous devez prêter attention aux aliments transformés, tels que les aliments en conserve, les sauces à salade, la crème glacée, le chocolat, le café instantané, le ketchup, la moutarde, la charcuterie, etc.

La sensibilité au gluten qui reste sans traitement va souvent de pair avec l'intolérance au lactose, par conséquent, vous devez faire attention aussi à votre consommation de produits laitiers.

Vous pouvez consommer le maïs, le sorgho, le riz, le riz sauvage, tout comme l'amarante, le quinoa et le sarrasin. Les pommes de terre, la banane et le manioc sont également riches en hydrates de carbone et peuvent être consommés librement.

Si vous êtes sensible au gluten, il est recommandé de prendre des vitamines et des suppléments en minéraux pour avoir une alimentation bien complète.

BioTechUSA


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?