5 mythes de l’alimentation

Parce que nous confondons sciences, modes et légendes d’internet, BioTechUSA vous explique.

02.01.2017

1- Jeûner pour purifier l’organisme

Les monodiètes, jeûnes et autres régimes qui préconisent des alimentations plus que restrictives sont en vogue. Elles permettraient de perdre du poids, de prévenir les maladies cardiaques, et le diabète. Ces régimes auraient pour but numéro un de tuer les toxines.

On les dit purifiantes pour le corps, nettoyantes. Durant un jour, trois jours, une semaine voire plus, vous allez devoir arrêter de manger. Boire uniquement de l'eau. Ou, par exemple, manger uniquement des pommes. Autant qu'il en faudra, mais seulement des pommes. Il y a aussi le jeûne intermittent...

Pourtant, encore aujourd’hui, aucune étude sérieuse ne démontre un quelconque intérêt de le faire. Pour éliminer les toxines il suffit de manger sainement et boire de l'eau. Le jeûne n'est pas la cause de l'élimination de ces déchets.

Prolonger un jeûne, c’est aussi prendre le risque de brûler du muscle. Et de produire justement des toxines, à cause de la dégradation des graisses. Nous le savons, si l'on dépense plus que l'on ne mange, on perd du gras, mais avec un jeûne, ce sera surtout du poids.

Les conséquences sont quand même importantes sur la santé, même sur le très court terme. Nausées, fatigue, baisse de pression, problèmes cardiaques. Le jeûne intermittent peut avoir des bienfaits sur l'organisme, mais les chercheurs pensent que c’est uniquement dû à la baisse de calories, et non à cause du jeûne en lui-même.

2- Les hommes ne doivent pas consommer de soja à cause des œstrogènes

Ça c’est un des plus grands mythes, surtout en musculation. Les protéines sont importantes pour tout le monde, même les non-sportifs, mais pour les pratiquants de musculation la quantité est plus importante. Le soja a l’avantage d'être une des seules protéines végétales à être complète.

Pour certains, le soja n'est à pas à consommer pour les hommes, car il ferait augmenter les œstrogènes, et pourquoi pas pousser une poitrine. Et pourtant…

Expliquons la source de cette légende. Le soja a une quantité importante d’isoflavones, qui sont des phytoestrogènes. Ces derniers sont des molécules végétales qui peuvent se lier à des récepteurs d’œstrogènes. Chez les femmes, ils ont un effet positif, alors pourquoi pas chez les hommes ? Et bien non. La consommation de soja n'a aucun effet sur le taux de testostérone chez les hommes, ou autre hormone sexuelle.

Source : Hamilton-Reeves J. M. et coll. Clinical studies show no effects of soy protein or isoflavones on reproductive hormones in men: results of a meta-analysis. Fertil Steril 2010;94:997–1007

3- Il faut manger light avant de dormir pour mincir  !

Nous l’avons dit, pour mincir il faut avoir un déficit calorifique (dépenser plus que l’on ne mange). Et ce au courant de la journée. De la semaine, du mois ou de l’année. Cela ne se compte pas à la minute. Que vous preniez quelques pâtes à 16h01 ou à 17h en réalité, cela ne changerait rien du tout. Le corps digérera de la même façon, utilisera pareil l’énergie qu’il reçoit.

Néanmoins le grignotage, c’est différent. A cause des calories en plus, souvent superflues et inutiles. Et cela arrive le plus souvent le soir. Avec la fatigue, le repos, devant la télévision…Et si vous ne grignotez pas, vous aurez l’impression d’avoir très très faim, surtout si c’est très tard, et vous allez prendre des quantités dont vous n’avez pas vraiment besoin.

Manger le soir, le problème c’est surtout que si vous mangez beaucoup, cela va vous peser pour dormir, et sûrement que vous ne serez pas prêt de fermer l’œil.

Certains vous diront que manger uniquement protéines et légumes verts le soir fait sécher. Faites l'effet contraire et tentez de manger normalement pour 16h et pour le dîner et mangez des légumes verts et des protéines uniquement au petit dej et à midi. Vous aurez le même effet. Votre corps ne reçoit pas d’aliments durant près de 8-10 heures, bien sûr qu'au réveil vous aurez un ventre plat.

Contrairement aux avis reçus, le corps n'est pas au repos la nuit. Au contraire il est en plein travail ! Vous bougez quand vous dormez, et surtout, surtout vous rêvez. L'activité cérébrale est à fond. Et vous avez besoin d'énergie pour cela. Le muscle se construit au repos, et la nuit en fait partie, vous avez donc besoin d'énergie pour vous reconstruire et être prêt à attaquer la matinée.

4- Il faut éviter les fruits parce qu’ils contiennent trop de sucres

Avouez, vous l'avez tous déjà lu quelque part. Fruit = sucre = à bannir. Pourtant, les fruits ce n’est pas que du sucre. Déjà c’est du fructose, bien qu'au fond la différence soit moindre. mise à part l'Indice Glycémique. Et ensuite, c’est plein de bonnes choses pour l'organisme. Tous les petits micro-nutriments que l'on cherche de partout, quitte à les prendre en compléments. Chaque fruit apporte quelque chose d'excellent pour notre corps. Vitamines, acides organiques, polyphénols, fibres… Ils renforcent les vaisseaux sanguins, soutiennent l immunité.

- Canneberges : Vit C, flavonoïdes etc.

- Mûres:Vit C et K, acide folique, manganèse, flavonoïde etc..

- pamplemousse : vit C, lycopènes, etc.

- baies de Goji : vit C, B2, sélénium, fer, caroténoïdes

Certains fruits sont caloriques (riches en glucides ici), comme la banane, la pomme. Mais encore une fois, chacun a ses bienfaits. La banane est non seulement riche en potassium, mais elle est une bonne alternative aux desserts sucres. La pomme par exemple est un excellent coupe faim !

Enfin, malgré ce que l'on pourrait croire, certains fruits sont plus pauvres en glucides que beaucoup de légumes. Les baies en sont d'excellents exemples. Framboises, fraises, myrtilles, mûres etc. Alors foncez !

5- Le sans gluten et le sans lactose est le meilleur pour tous

Combien de fois l'avons nous entendu, entendu, et encore entendu ? Des raisons toujours différentes, sans fondement le plus souvent.

- "J'ai fait un régime sans gluten j'ai beaucoup perdu de poids". Explication : tu as arrêté la bière, la plupart des fast food, et d'ailleurs beaucoup de fast food, et finalement quantité de sources de glucides.

- "Le gluten me fait gonflé". Il y a de grandes chances pour que vous vous soyez auto-diagnostique. On sait pourtant tous qu'il ne faut pas taper ses symptômes sur internet. Êtes vous sûr que c’est le gluten en lui-même et non la quantité de céréales, par exemple ? Les hormones ? La quantité d'eau bue juste avant ?

- "le lactose c’est pas pour les humains"…"le lactose me brûle l'estomac"…

Tant de témoignages la plupart du temps infondés. En effet qu’est ce qui vous dit que c’est le lactose et pas la protéine de lait par exemple ? Que c’est forcement le gluten et pas autre chose ? Amusant de voir ensuite les cheat meal burger et glace le week-end.

Sachez juste une chose. Si vous choisissez de ne plus consommer ces produits là, vous allez cesser de produire les enzymes qui permettent de les digérer. Et alors vous en serez priver à vie. C'est un peu bête n'est ce pas ? Pourquoi ne pas simplement en consommer moins ?

Certains ne digèrent vraiment pas ces produits. C’est vrai, des tests ont été fait chez un spécialiste. C'en est vraiment la cause. D'autres en revanche les digèrent parfaitement. Exemple, dans les pays scandinaves, rares sont les individus ne produisant pas la lactase. A contrario aux States, très peu la produisent. Est ce que pour autant on doit tous arrêter de manger cela parce que certains ont des soucis avec ? Ou bien chacun fait selon ses possibilités ? Par ailleurs il existe des compléments alimentaires qui aident à la digestion des produits laitiers.

Ceci dit, si vous choisissez de consommer des produits laitiers uniquement pour le calcium, sachez qu'il en existe aussi dans les végétaux, comme le brocoli !

Écrit par:

Mylene Michelier

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?