Corps cétonique : carburant énergétique de nos tissus

Le corps utilise les corps cétoniques lors d’une carence en glucides. Véritable source d’énergie, ils pallient le manque de glucose dans nos cellules.

17.03.2021

Le corps cétonique, qu'est-ce que c'est ?

Le corps cétonique, qu'est-ce que c'est ?

Connus pour leur participation à la perte de poids, les corps cétoniques ou cétones sont des substances produites par notre organisme au cours de la dégradation des graisses et acides gras présents dans notre corps. Dès lors qu’un apport en glucose est limité, notre organisme va automatiquement transformer nos graisses en corps cétonique pour compenser ce déficit en glucides.

Comment définit-on le corps cétonique ?

Découvrons ensemble cette seconde énergie que l’on appelle les corps cétoniques ! Pour simplifier leur compréhension, on peut définir le corps cétonique comme un véritable carburant énergétique activé par notre organisme dès qu’une baisse trop importante en glucose se produit. Un peu à la manière d’une barre protéinée !

Notre consommation de glucides est augmentée lorsque nous produisons un effort, mais également lorsque nous digérons ou faisons travailler notre cerveau. On l’aura donc compris, nous avons besoin d’énergie en permanence. Le corps cétonique est donc un palliatif énergétique produit consécutivement à une baisse d’énergie en glucose.

Quel est le rôle des corps cétoniques ?

Les corps cétoniques sont une réserve d’énergie en cas de baisse de glucose dans le sang. Cette source d’énergie supplémentaire est libérée par le foie dès que le niveau de glucose diminue dans le sang et que l’insuline n’est plus suffisante.

Ce carburant énergétique est donc utilisé par nos différents tissus périphériques, notamment le :

  • muscle cardiaque,

  • muscle squelettique,

  • cortex rénal.

Comment les corps cétoniques sont-ils produits ?

Comment les corps cétoniques sont-ils produits ?

Les corps cétoniques sont formés dans le foie. Ils sont le résultat de la mobilisation des graisses par une bêta-oxydation de celles-ci, qui deviennent alors énergie prête à être consommée.

Il existe 3 types de corps cétoniques :

  • l’acétoacétate qui est formé à partir des acides gras. Il se convertit en BHB ou en acétone, reconnaissable à une odeur d’haleine particulière, notamment chez les personnes atteintes de diabète de type 1,

  • l’hydroxybutyrate (BHB) qui est formé à partir de l’acétoacétate,

  • l’acétone : formé à partir de l’acétoacétate et éliminé dans les urines.

À noter que l’acétoacétate et le BHB (hydroxybutyrate) transportent l’énergie du foie vers nos membres et nos organes. L’acétyl-Coa est une des molécules essentielles produites dans les mitochondries qui sont des organistes intracellulaires qui fournissent l’énergie aux cellules et par conséquent, à notre corps.

La consommation de ces corps cétoniques est devenue la base du régime cétogène qui permet de perdre du poids, de mieux contrôler la tension artérielle, de diminuer l’appétit et de remonter notre niveau d’énergie.

Quelle est leur valeur normale dans le corps ?

Quelle est leur valeur normale dans le corps ?

Les laboratoires mesurent le taux de corps cétoniques par la cétonurie qui correspond au dosage de l’acétone dans les urines. Ce taux doit être égal à 0 lorsqu’il n’y a aucun dérèglement.

Lors du contrôle de l’acétone dans le sang, l’acétonémie doit être inférieure à <0,3 mmol/l.

S’il est rare avoir un taux trop bas, l’augmentation de ce taux peut être extrêmement préjudiciable et peut mener à la mort. Ainsi, le taux élevé de corps cétoniques est appelé acidocétose. Il conduit à l’augmentation de l’acidité du sang du fait de la forte présence des corps cétoniques.

Cette anomalie est fréquente chez les personnes atteintes de diabète de type 1. Elle est facilement remarquable par une odeur d’acétone de l’haleine. Il est donc urgent de faire contrôler ce taux et de vérifier l’installation d’un diabète chez le patient.

Mise en place d’un régime cétogène et corps cétoniques

Mise en place d’un régime cétogène et corps cétoniques
Le régime cétogène a rencontré, et rencontre toujours, un franc succès. Certains diététiciens prônent la mise en place d’un jeûne prolongé et d’un régime cétogène qui permet de perdre du poids.

Le principe en est simple :

  1. Diminution de l’apport de sucre (voire suppression) ou jeûne prolongé, augmentation de l’apport en protéines,

  2. Le corps met en marche sa libération de corps cétoniques à partir des graisses présentes dans l’organisme pour de nouvelles sources d’énergie,

  3. La quantité de graisse diminue du fait de sa transformation en corps cétoniques qui viennent combler le manque de glucides,

  4. Maintien de l’énergie vitale par compensation et aucune baisse d’énergie ressentie.

Ceci est le bon côté de ce régime. Mais nous allons voir qu’il en est autrement si ce régime est poussé à l’extrême et pratiqué sur une longue période. A noter que vous pouvez augmenter votre apport en protéines grâce aux produits BioTechUSA tels qu’Ultra Loss.

Dès la mise en place du régime low carb, la personne peut ressentir des nausées, vomissements, trouble de l’attention ou confusion. Si ce régime est poursuivi sur le long terme, le taux de cholestérol peut augmenter et entraîner des risques cardiovasculaires graves puisque c’est bien du gras (même transformé) qui va venir se déposer dans les artères.

Suivre un régime low carb ou faire des périodes de jeûne n’est pas dangereux à condition de ne pas entièrement supprimer l’apport de glucides mais d’en diminuer uniquement l’apport journalier et de le pratiquer sur une période courte.


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Articles préférés

Articles liés

Produits liés