Protéine et entrainement

Est-ce que c’est obligé de prendre des protéines après l’entrainement ? Et avant, il faut en prendre aussi ?

19.10.2016

Avant l’entraînement

En musculation, on utilise du glycogène certes, mais avant cela, de la créatine phosphate. C’est produit naturellement par le corps, mais il peut être très intéressant d’en prendre en plus en tant que carburant.

Avec cela, il est possible de consommer des glucides,  ou sous forme de shakers qui se digèrent vite, avec le moins de fibres possible. Il est conseillé de consommer ce snack ou ce repas dans les heures qui précédent, pas plus de deux heures cependant. Il faut que le corps ait de l’énergie, mais en même temps il ne doit pas être en travail de digestion durant l’entrainement.

Les protéines ne sont pas forcément nécessaires juste avant l’entraînement, mais il est vivement conseillé de prendre quelques acides aminés, comme les BCAA. Les BCAA vont permettre d’alimenter les muscles durant l’entrainement, voire durant la journée qui suit. Surtout durant une diète, un régime pauvre en glucides. En plus, aucune effort de digestion n’est requise. Enfin, la prise d’acides aminés avant l’entrainement augmente la combustion des graisses. La carnitine renforce le rôle des BCAA.

Intra – training suppléments

Prendre des protéines durant l’entraînement n’est pas intéressant. Ce sera même plutôt un problème, puisque notre corps va devoir les digérer. Et ce en même temps que nous nous entrainons. Mais, comme en pre–training, la prise de BCAA est à privilégier, notamment si votre entrainement dure plus de quarante minutes.

On peut y associer aussi des glucides, mais dans ce cas à IG haut. En powerlifting, certains mangent des bonbons (en gélatine, croquants..) mais le plus souvent les glucides sont en poudre dans un shaker.

Après le training

La whey est intéressante juste après l’entrainement, parce qu’elle permet d’améliorer la récupération et booste l’anabolisme. Mais attention, elle ne crée pas l’anabolisme. C’est un plus, une grande aide, mais ce n’est pas le fait d’en consommer qui va engendrer l’anabolisme. Elle ne fait pas tout le travail. C’est uniquement un complément alimentaire. La protéine va favoriser la synthèse musculaire, en augmentant la quantité d’acides aminés. La prise d’acides aminés comme les BCAA est vivement conseillé. À ajouter dans votre shaker.

La prise d’hydrates va améliorer non seulement l’assimilation des protéines. La combinaison des deux va réduire le taux de cortisol qui a augmenté durant le training, et qui n’est pas bon pour nous.

En terme de quantité, de nombreux scientifiques donnent 20 à 25 grammes de protéines (Le comité Olympique international, Gatorade, Sports Science Institute).

Enfin, dans l’heure suivant la séance il faudra prendre un repas, avec protéines + glucides.

----------

Mylene Michelier


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?