Probiotique : les régulateurs du microbiote intestinal

Véritable régulateur naturel de la flore intestinale, un probiotique remédie aux troubles digestifs et à ceux de la muqueuse intestinale.
11.12.2020

Quel est le meilleur probiotique naturel ?Quel est le meilleur probiotique naturel ?

Notre flore intestinale, notre peau et nos muqueuses sont le siège de bactéries et levures qui nous protègent des agressions extérieures. Notre microbiote intestinal est composé de milliards de bactéries qui peuvent être momentanément déficientes, notamment lors de la prise d’antibiotiques ou au cours d’une diminution de notre système immunitaire. Trouver le bon probiotique peut toutefois aider à rétablir l’équilibre.

Le rôle du microbiote intestinal

Pour comprendre le principe de fonctionnement d’un probiotique, qui est un micro-organisme vivant, intéressons-nous aux fonctions du microbiote. Celui-ci assure principalement la défense de nos intestins. Nous allons voir qu’il a également les 5 autres fonctions :

  1. Blocage de bactéries pathogènes pouvant causer des infections au niveau du tube digestif et du système gastro-intestinal.
  2. Aide à la digestion par la synthèse des nutriments et composants de certains aliments, comme l’amidon.
  3. Régulation du processus inflammatoire et renforcement du système immunitaire très utile pour la prévention d’intolérance alimentaire et d’allergies.
  4. Interaction de la flore intestinale avec les médicaments dont elle peut modifier leur action et même annuler les effets.
  5. Lien entre intestin et cerveau par le biais d’un réseau neuronal complexe. Les récentes études ont montré qu’intestin et cerveau sont intimement liés et que la muqueuse et le microbiote régulent une partie de notre système nerveux.

Chacune de ces fonctions est assurée par un ou plusieurs micro-organismes présents à l’état naturel dans notre flore.

Pourquoi notre flore intestinale varie-t-elle ?

Pourquoi notre flore intestinale varie-t-elle ?

Certains facteurs influent négativement sur notre microbiote intestinal. La première raison est la prise d’antibiotique qui vient rapidement le dégrader. Il est donc fréquent de prendre des probiotiques, comme l’ultra levure, pour une recomposition optimale de celle-ci.

L’âge est un second facteur de faiblesse de notre flore intestinale. Plus l’on est jeune et moins elle est riche. Il est ainsi intéressant de consommer des produits laitiers fermentés et éventuellement, de supplémenter l’alimentation par différents types de probiotique composés de bactéries lactiques.

L’alimentation joue un rôle prépondérant dans la richesse de notre flore. Un régime alimentaire diversifié est l’allié de l’équilibre intestinal. Les personnes strictement végétariennes ou très carnivores peuvent, de ce fait, présenter des faiblesses.

Outre le tabac et la prise d’alcool qui déséquilibrent le tube digestif, le stress est un facteur non négligeable dans cet équilibre de la muqueuse.

Quels sont les principaux probiotiques ?

Certains types de probiotique sont reconnus pour leur efficacité. Parmi ceux-ci, on trouve :

  • Lactobacillus rhamnosus : agit sur les mauvaises bactéries, rétablit le métabolisme général, aide à la digestion et est un neuro modulateur. Il permet la fabrication de l’acide lactique par l’absorption du sucre du lait (le lactose).
  • Bifidobacterium animalis : consommés avec les laits fermentés et les produits laitiers fermentés, ces probiotiques naturels agissent sur la constipation et augmentent les défenses immunitaires,
  • · Bactéroides melaninogenicus et Bactéroides fragilis font barrage aux mauvaises bactéries,
  • · Bifidobacterium bifidum : ces probiotiques ne se trouvent pas dans l’alimentation naturelle humaine. Il est donc ajouté à certains produits laitiers fermentés. Ces probiotiques renforcent le système immunitaire, améliorent la muqueuse intestinale. Les études ont montré que le bifidobacterium bifidum agit également sur les infections virales des voies supérieures de type rhume.

À noter : la souche probiotique doit être sélectionnée selon le trouble intestinal.

Probiotique : les symptômes d’un déséquilibre de la flore intestinale

Probiotique : les symptômes d’un déséquilibre de la flore intestinale

Les conséquences d’un déséquilibre du microbiote se font rapidement sentir. L’apport fourni par un probiotique permet de remettre les choses en ordre dès l’apparition des symptômes qui peuvent être :

  • Une infection du tube digestif : la dégradation intestinale engendre des désagréments fréquents au niveau des défenses immunitaires, notamment par la présence de la bactérie hélicobacter pylori et d’une acidité de l’estomac. Ainsi, une infection du tube digestif et des intestins provoque des gastro-entérites et des colites voire l’apparition de certains cancers.
  • Une inflammation généralisée : un état inflammatoire des intestins constant peut être constaté. L’apport en probiotiques permet de résorber ce problème et de stabiliser ce désagrément.
  • Une modification de la digestion : une digestion lente peut, à terme, entraîner un confort abdominal ou de la constipation. Le probiotique intervient ainsi sur la digestion et une bonne absorption des fibres alimentaires.
  • Un surpoids et une obésité : le système immunitaire est perturbé par un régime alimentaire riche en sucre et en mauvais gras. Les études ont montré que cet état favorise l’augmentation des bactéries de la famille des bactéroidètes (bactéroides fragilis, bactéroides melanigenicus, bacteroide oralis) qui mènent au surpoids, à l’hypertension et au cholestérol.
  • Un trouble du système nerveux : une flore intestinale perturbée induit une modification de la relation cerveau/intestin ce qui peut entraîner des insomnies, dépression et état général anxieux.

Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?